Démoustication : la préfecture de la Gironde s’exprime

Les moustiques tigres sont de retour en Gironde. De nombreux élus réclament des épandages en hélicoptère, une solution que vient de rejeter la préfecture.
Par AM
Le moustique tigre, de retour depuis plusieurs mois déjà en Gironde, fait des ravages. A tel point que plusieurs élus – à Ambès dans l’Entre-deux-Mers notamment – réclament une intervention de la part du département et surtout un épandage aérien.
Mais la préfecture vient de l’annoncer, il n’y aura pas d’épandage aérien possible. Françoise Jaffray, directrice de cabinet adjointe préfecture de la Gironde, le confirme au micro de France 3 Aquitaine ce vendredi après-midi : 

Certains élus…demandent des épandages aériens, hors on est sur des territoires classés Natura 2000. On est sur des territoires qui ont une biodiversité assez riche, avec des espèces vivantes. Donc [les épandages] aériens ne sont pas envisagés. 

Un hiver pluvieux a contribué à la prolifération de ces insectes voraces, qui se reproduisent dans de l’eau stagnante. Contrairement à d’autres types de moustique moins invasifs, ils n’ont besoin que de très peu d’eau pour se reproduire.

Pour savoir comment se protéger contre ses attaques, des informations sont disponibles sur le site moustique-tigre.info

Pour en savoir plus cliquez ici

Par AM Pour France3

%d blogueurs aiment cette page :