Le garde champêtre succombe pendant la course cycliste de Boussois

Ce dimanche après-midi le garde champêtre de Boussois a été victime d’un accident grave. En dépit de 45 minutes d’efforts des secouristes, sapeurs-pompiers et urgentistes du SMUR pour faire repartir son cœur à l’arrêt, il a succombé. L’accident s’est produit en marge de la course cycliste de la ducasse d’En-Haut.
L’accident s’est produit dans la rue Anatole-France de Boussois, environ 10 min après ledépart du grand prix de la ducasse d’En-Haut. Le garde champêtre Jean-Yves Leclercq a perdu le contrôle de sa voiture, un Kangoo, qui ouvrait la course. Le véhicule a arraché des panneaux de signalisation et heurté l’angle d’une habitation située à sa droite. Le choc était très violent, la voiture a été rejetée sur la chaussée où elle s’est immobilisée.
Les secouristes présents sur cette course sont intervenus. Ce sont eux qui, les premiers, ont tenté de faire repartir le cœur de la victime. Les sapeurs-pompiers de Jeumont sont rapidement arrivés sur les lieux pour prendre le relais ; avant de passer la main aux urgentistes du SMUR de Maubeuge. Vers 16 h, après 45 minutes de massage cardiaque intensif, le cœur du garde champêtre est reparti. Il a été transporté au centre hospitalier de Maubeuge par les sapeurs-pompiers. Mais a malheureusement succombé à son arrivée.
«  Je ne comprends pas dit le conseiller municipal Jacky Misschoot. C’est vrai qu’ils sont partis très vite, mais Jean-Yves a l’habitude, il fait ça tous les ans depuis très longtemps… Aujourd’hui, je devais monter avec lui ; puis j’ai dit non, je veux assister au départ de la course. Je serais monté avec lui au deuxième tour.  »
Pour en savoir plus cliquez ici

Par R. D. R. Pour La VDN

 

 

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :