Pau : elle appelle plus de 300 fois les secours, en moins de 24 heures, pour rien

Déjà condamnée trois fois pour les mêmes faits, elle a réussi à saturer les lignes du 18, du 15 et du 17
Trop c’est trop. Ce lundi matin, l’hôpital de Pau, le Sdis 64 et la police nationale ont déposé plainte contre une jeune Paloise de 21 ans. Entre samedi et dimanche dernier, elle a appelé plus de 300 fois le 15, le 18 et le 17. Dans le détail, elle a passé 207 coups de fil aux policiers de Pau, 166 aux pompiers et 21 au Samu, à tel point qu’elle a saturé les lignes des secours. 
A chaque fois, elle raconte des histoires farfelues, insulte les opérateurs, voire invente des violences conjugales dont elle dit avoir été témoin.
D’autant que la mise en cause n’en est pas à son coup d’essai. Elle a été condamnée trois fois par le passé pour des actes similaires. Ce lundi après-midi, la Paloise a été présentée devant le parquet. Poursuivie pour appels malveillants et délit imaginaire, elle devrait être jugée en comparution immédiate jeudi.
Pour en savoir plus cliquez ici

par S. C.. Pour Sud Ouest

 

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :