Rougeole : plus de 1500 cas en 2018, la Nouvelle-Aquitaine toujours en situation épidémique

Le nombre de cas de rougeole déclarés en France en 2018 a dépassé 1 500, tandis que se poursuit l’épidémie en Nouvelle-Aquitaine, région de loin la plus touchée.
Les autorités sanitaires ont dressé ce mercredi un nouveau bilan de l’évolution de la rougeole dans le pays. Santé publique France a fait état de 1 527 cas depuis le début de l’année, et 1 605 depuis le 6 novembre, date après laquelle la maladie a connu une “recrudescence” qui n’a pas été enrayée depuis. 
Le Gironde en première ligne
“51% des cas (soit 819) sont déclarés dans la région Nouvelle-Aquitaine, seule région en situation épidémique”, constate l’agence sanitaire. 
 
Ils sont concentrés en Gironde (547 cas) et Haute-Vienne (138 cas). L’épidémie de Nouvelle-Aquitaine avait en effet démarré dans l’agglomération de Bordeaux, et elle a fait une victime, une femme de 32 ans, dans celle de Poitiers en février.

 

Et ça n’est pas fini 
Une extension de l’épidémie est à craindre car aucun département n’atteint actuellement le taux requis pour interrompre la circulation du virus de 95% de couverture vaccinale à deux ans pour les deux doses de vaccin”, a souligné Santé publique France. 
Le ministère de la Santé a multiplié les appels à vérifier sa vaccination pour toutes les personnes nées après 1980, plus vulnérables à ce virus que celles nées avant, lesquelles ont souvent contracté la rougeole dans leur enfance.
Il n’est jamais trop tard pour se faire vacciner, et éviter ainsi une maladie très contagieuse pouvant entraîner des complications graves, respiratoires (infections pulmonaires) et neurologiques (encéphalites).

Pour en savoir plus cliquez ici

par SudOuest.fr avec AFP.

 

%d blogueurs aiment cette page :